Employé expatrié travaillant dans le secteur public ou privé, souhaitez vous suivre des formations de français FLE pour améliorer votre employabilité ? Financez-les par votre CPF ou adressez une demande à Pôle emploi.

Ce qu’il faut faire pour profiter des formations de français FLE financées par le CPF ou Pôle emploi

Le Français Langue étrangère ou FLE est une formation spécifique grâce à laquelle les personnes non francophones apprennent le français. Il est dédié aux expatriés qui viennent de s’installer en France ou dans un pays francophone, mais ne maîtrisent pas encore la langue. Il est aussi fait pour les employés qui y travaillent déjà, ou pour les touristes qui projettent d’y voyager.

En effet, depuis la loi de 2004, les connaissances en FLE sont reconnues comme des compétences professionnelles à part entière. Elles peuvent servir à étoffer un CV et à augmenter les chances d’occuper un poste plus rémunérant. S’ils ne disposent pas des moyens financiers qui leur permettent de suivre une formation FLE, les employés expatriés peuvent la financer par leur CPF ou Compte Personnel de Formation. Ils peuvent aussi demander à Pôle Emploi des aides de financement complémentaires. 

Le CPF pour financer sa formation de français FLE

Grâce à votre CPF, vous pouvez suivre les formations de français FLE proposées par les organismes de comme Freshstart. Vous disposez en effet d’un CPF dès que vous travaillez dans le secteur public, privé, agricole, ou êtes un travailleur indépendant. En effet, vous cotisez jusqu’à 500 euros ou 800 euros par année travaillée dans certains cas spécifiques. Pour le premier, le plafond est fixé à 5 000 euros tandis que pour le second, à 8 000 euros. Vous pouvez vous servir de votre CPF pour financer les formations avec lesquelles développer de nouvelles compétences ou améliorer d’autres. Les formations FLE comme celles proposées par Freshstart en font partie. Elles peuvent ainsi être entièrement gratuites si vous disposez du montant de CPF nécessaire pour couvrir la totalité des frais de formation.

L’AIF ou le CSP pour suivre une formation français FLE

Au cas où votre CPF ne suffit pourtant pas à financer votre formation de FLE, Pôle Emploi peut vous faire bénéficier d’aides complémentaires. Il s’agit de l’AIF ou Aide Individuelle à la Formation, un dispositif de financement partiel ou total de formations relatif à un projet professionnel ou une reconversion professionnelle. Pour y être éligible, vous devez cependant être :

  • un demandeur d’emploi sans condition d’indemnisation,
  • être accompagné au titre d’un contrat CSP,
  • ne pas avoir bénéficié de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE, ni de l’Action de Formation Préalable au Recrutement ou AFPR.

Contactez toujours votre conseiller Pôle Emploi pour en être sûr. Grâce à cette aide, vous pourrez prendre entièrement ou partiellement en charge la totalité des frais de formation FLE que vous ne pouvez pas payer.

Si vous êtes en CSP, votre formation de français FLE peut être financée à 100% par pôle emploi. Il suffit pour cela de parler de votre projet de formation de français FLE à votre conseiller afin d’obtenir son aval avant de faire vos demandes de devis.

0/5 (0 Reviews)